11/06/2011

"C'est la crise, ma bonne dame."

Alors vous comprendrez qu'il y a souvent entre 25 et 30 enfants pour un instituteur ou une institutrice à l'école primaire.

Par contre, il y avait quasiment un policier par manifestant ce samedi à Flagey.

Comme on dit "fermez une école, ouvrez une prison"...

 

 

Plus d'informations sur la manifestation en question: http://www.rtl.be/info/votreregion/bruxelles/802013/bruxelles-affrontements-entre-la-police-et-les-indignes-d-ixelles-place-flagey

 Ce que l'article ne dit pas (notamment) c'est qu'il semble qu'on n'ait plus le droit de se rassembler pacifiquement sur une place pour discuter ensemble. Pourtant, quand il s'agit de supporters de foot en goguette, il n'y a pas de soucis alors qu'ils font du tapage nocturne. La démocratie est à requestionner.

Et il ne s'agit pas simplement des retombées économiques en Espagne mais bien de l'organisation de la démocratie ici même.

 

Créez votre propre avis et pour cela, informez-vous en diversifiant vos sources.

22:35 Écrit par les moraliens 1030 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.