30/01/2012

POURQUOI LA GRÈVE GÉNÉRALE LUNDI (aujourd'hui) ?

Le Gouvernement belge a pris des mesures d’austérité particulièrement injustes et inéquitables envers les citoyens de ce pays.
Malgré les promesses de dialogue, les organisations syndicales ne constatent pas de réelle volonté de concertation. C’est pourquoi elles ont décidé de commun accord de maintenir le préavis de grève.
Les organisations syndicales ne contestent pas la nécessité d’un assainissement des finances publiques mais bien la façon dont cette opération est menée.
Les mesures décidées sont injustes et inéquitables parce :

  • elles affaiblissent le pouvoir d’achat des travailleurs
  • elles ne mettent pas à contribution les grandes fortunes et les gros investisseurs
  • elles aggravent la crise sans aucune perspective de développement de l’emploi
  • elles augmentent la pauvreté

Malgré cela, d’autres mesures d’économie sont déjà annoncées.
Sont actuellement visés :

  • les femmes qui auront encore plus de peine encore à se constituer une carrière complète.
  • les travailleurs en suspension de contrat (crédit temps, interruption de carrière, prépension) qui verront diminuer leurs droits en matière de pension à partir du 1er janvier 2012 ;
  • les travailleurs âgés dont les possibilités d’aménagement des fins de carrière seraient réduites ;
  • les jeunes chômeurs, dont l’allocation d’attente ne sera plus octroyée qu’après 12 mois de chômage et ne sera plus payée au bout de trois ans aux cohabitants et chômeurs de plus de 30 ans ;
  • les chômeurs de longue durée, pour lesquels les allocations évoluent vers le strict minimum : avec un montant trop faible pour vivre.

D’autres choix sont possibles :

  • Une fiscalité qui met à contribution les riches et les spéculateurs
  • Une création d’emplois de qualité
  • Une lutte efficace contre la fraude fiscale et sociale

Lundi 30 janvier, de nombreux travailleurs belges arrêteront le travail, pour réclamer un assainissement juste et une vraie politique de création d’emplois.
Nos revendications sont justes.
Le Gouvernement doit nous entendre.
Nous comptons sur la solidarité de tous et toutes.

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer." Guillaume d'Orange

12:30 Écrit par les moraliens 1030 dans Madame Petit | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, j`ai beaucoup aimé votre blog. Je ne suis pas spécialiste dans le sujet, avez-vous d`autres posts sur le même sujet ?
Continuez comme ça, c`est toujours un plaisir de lire vos articles !

Ophélie.

Écrit par : ray ban pas cher | 28/06/2012

Les commentaires sont fermés.