24/02/2012

Les toilettes : un tabou à l'école?

Quelques extraits tirés de http://www.enseignons.be/actualites/2010/08/14/toilettes-...

 

Saleté, manque d’intimité, refus de l’enseignant : aller aux toilettes est très souvent un problème pour les élèves. Une recherche sur le sujet veut ouvrir, enfin, le débat.

... la question des besoins corporels et des toilettes à l’école se révèle très souvent problématique.

 ...

Le corps est un sujet tabou

Malgré l’évidence du problème, le thème n’est pas abordé dans les murs de l’école. « Le corps est encore un sujet tabou. On le voit partout, dans les discours, dans la pub mais ce n’est pas le corps de la réalité, il est désincarné, idéalisé, sans le moindre poil. Toute animalité a été gommée. En réalité, le corps a été refoulé. On n’en parle pas dans la salle des profs. Par contre, les enfants en parlent souvent dans les conseils de classe, pour se plaindre. Mais rien ne change....

...

« Le respect du corps, cela fait quand même partie des droits de l’homme. » Il est ici question d’hygiène, mais aussi de bien-être en classe, de concentration, ...

...

Des pistes pour s’en sortir

Face à ce tableau pour le moins sombre, Sophie Liebman suggère quelques idées afin de mieux gérer la question des toilettes à l’école.

1° Prévoir une toilette par classe, attenante au local. « Pour 25 enfants, ce ne serait pas un grand luxe. »

2° Concevoir des toilettes plus privatives.

3° Penser l’accès aux toilettes avec les enfants. « Parce qu’ils sont parfois tellement pris par leurs jeux à la récréation, ils ne ressentent pas le besoin d’y aller avant de rentrer en classe. Mais là, l’enseignant répondra « Ben non, fallait y penser avant ! ». Il y a aussi les enfants qui ne veulent pas aller aux toilettes en même temps que d’autres, par manque d’intimité. Ils ont besoin d’y aller tout seul, en dehors des récrés. » Chaque école devrait pouvoir réfléchir à la question, instaurer un dialogue avec les enfants.

4° Créer des règles collectives, valables pour toute la classe. Par exemple, permettre de sortir de la classe à certains moments, pourquoi pas en plaçant un feu vert au tableau, qui passerait au rouge quand on explique quelque chose d’important.

21:54 Écrit par les moraliens 1030 dans Madame Petit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.