12/07/2012

Fuite à la centrale nucléaire de Tihange. Mais dormez, tout va bien...

Ce matin, à la radio, j'entends l'information suivante: il y a une fuite dans la centrale nucléraire de Tihange. Mais ne vous inquiétez pas, tout va bien, tout est géré.

Sauf la fuite d'information qui de La Libre, est relayée par la RTBF et j'imagine les autres médias.

Sauf que cette fuite sans importance, cela fait plus de 6 ans qu'elle existe et que les responsables de Tihange n'ont pas encore été capables de la réparer (ou n'ont pas jugé utile de la réparer, ni de relayer l'information au public, des fois qu'il se rendrait compte que, finalement, le nucléaire, ce n'est pas sans danger et que peut-être c'est une roulette russe à laquelle il vaut mieux ne pas jouer.)

Qqs infos suppl, tirées de http://www.rtbf.be/info/regions/detail_de-l-eau-s-echappe-de-la-piscine-de-desactivation-de-tihange-1?id=7803650

En couleur: mes commentaires

... Cette fuite, qui dure depuis des années, pose tout de même des questions alors qu'il est question de prolonger l'avenir des centrales, et pas seulement sur la non-communication de l'information vers l'extérieur.

L'agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) relevait déjà en 2006 que cette fuite, d'un débit extrêmement faible, n'était pas récente, et que l'eau "légèrement radioactive" était traitée sur le site de Tihange comme les autres effluents liquides. L'agence précisait qu'Electrabel poursuivait ses investigations pour la localiser, mais six ans plus tard, on en est toujours au même point, selon La Libre. Autrement dit, la fuite existait déjà en 2006 (et depuis un certain temps) et Electrabel n'est toujours pas capable de situer où elle se trouve.

"Le problème est géré et il n'y a aucune pollution extérieure", assure l'AFCN. C'est ce qu'on disait pour l'amiante. Ou pour le tabac. Ou pour le bisphénol...En moyenne, deux litres ont été récupérés quotidiennement en 2011. L'AFCN juge que ce risque n'est pas inacceptable tant qu'il est géré, même dans la perspective de la prolongation du réacteur 1 de Tihange jusqu'en 2025. Un expert en questions d'étanchéité estime en revanche qu'il faut remplacer la cuve. Evidemment, pour l'AFCN, ce qui serait inacceptable, c'est qu'on stoppe la manne financière que représente le nucléaire pour les entreprises impliquées. La santé des personnes, ce n'est qu'un détails?

..."Cela date de plusieurs années. Ce que l’on nous a dit, c’est que cette fuite était très, très difficile à localiser. On pense qu’il s’agit d’une soudure qui serait légèrement perméable." De là, à y voir un signe de vieillissement accéléré ? "Non, pas spécialement. Des microfissures, cela arrive." Oui, cela arrive. Cela arrive également que des microfissures s'élargissent. Mais tant pis. On ne parle que d'eau légèrement radioactive... Au Japon non plus, il n'y avait pas de danger. Depuis il y a eu un tsunami. Depuis plusieurs réacteurs nucléaires ont fondu. Mais ce n'est pas grave, c'est juste un risque acceptable.

Dormez tranquille, tout va bien. Et puis, il y a le tour de France, les jeux olympiques... des choses tellement plus importantes...


Pour ceux qui n'ont pas envie de dormir, laisser faire, etc. plus d'infos notamment sur http://www.lalibre.be/societe/planete/article/749264/tihange-l-inquietante-fuite-radioactive.html mais aussi sur les sites des associations environnementales et citoyennes (GRAPPE, amis de la terre...)

12:18 Écrit par les moraliens 1030 dans Madame Petit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.