21/10/2012

Un courrier adressé aux enfants...

 

Chers enfants,

 J'imagine que, comme d'autres enfants, vous vous demandez parfois comment je fais pour fabriquer suffisamment de jouets pour les distribuer aux enfants autour du 6 décembre.

 En fait, comme vous vous en doutez certainement, je demande de l'aide à différentes personnes et ainsi j'arrive à faire briller les yeux des enfants.

 Outre les lutins et lutines qui m'aident beaucoup, je demande aussi parfois de l'aide à des enfants. « A des enfants ? » Cela vous étonne sans doute, mais oui, à des enfants.

 En effet, j'ai remarqué que vous, les enfants, une fois que vous grandissez, vous arrêtez d'utiliser les jeux avec lesquels vous passiez des heures quand vous étiez plus petits. Et je trouve cela si triste tous ces jeux qui dorment dans un coffre, un placard, une armoire ou sur une étagère.

 Alors, je vous demande, chers enfants qui avez des jouets que vous  n'utilisez plus de me les remettre, ainsi, je pourrais les offrir à des enfants plus petits qui eux aussi passeront des heures à y jouer.

 Cela me semble d'autant plus important que la place dans un appartement (ou une maison) n'est pas infinie et qu'à force de trop avoir on ne sait plus ce qu'on possède et à quoi on pourrait bien jouer. Et je vous avoue être un peu inquiet par rapport à l'état de notre belle planète bleue. Ce n'est pas une bonne chose qu'on fabrique des objets s'il y en a déjà qui existent et qu'on n'utilise plus.

 Bref, par cette lettre, je viens vous demander votreaide. Il me semble que certains jeux dorment chez vous et pourraient retrouver une seconde vie et faire briller les yeux d'autres enfants. Je compte sur vous !

 Et surtout, soyez bien sage !

 

Le grand Saint Nicolas

 

Bon, j'avoue, j'ai toujours quelques craintes quand j'entends le grand saint demander à des enfants d'être "bien sages" (comme des moutons? Bee...), mais pour le reste, je suis assez d'accord avec ce qu'il dit. Et puis, rien de vous empêche d'être sages comme des hiboux !

Madame Petit

11:07 Écrit par les moraliens 1030 dans Madame Petit | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.